Flash Info 166 : Les difficultés d’accès au foncier pour les jeunes agriculteurs.

Dernière mise à jour le 2 Aug. 2021

Jeune agriculteur (c) Jed Owen

Les abonnés de l’Echo l’auront découverte dans leur édition du mardi 27 juillet : notre Secrétaire Générale, Séverine Van Waeyenberge, a rédigé une Carte Blanche. Celle-ci visait à faire le point sur une partie des vraies raisons qui sous-tendent les difficultés d’accès à la terre agricole des jeunes qui veulent s’installer, qu’ils soient issus du milieu agricole ou non.

En effet, le casse-tête de l’accès au foncier pour les jeunes porteurs de projets agricoles ou maraichers est un phénomène fréquemment dénoncé dans nos médias. Il est cependant rarement analysé objectivement, induisant des vues biaisées du problème, et des positions caricaturales et erronées que l’on pourrait résumer en « le pauvre petit agriculteur malmené par les méchants gros propriétaires », très loin des réalités de terrain.

NTF a été auditionnée sur la question par le Parlement de Wallonie, au printemps (voir l’article dans Ma Terre, Mes Bois 25, pages 13-14) : elle a exposé son analyse de la problématique, fortement liée au cadre légal contraignant du bail à ferme qui reste une entrave au développement d’une agriculture wallonne dynamique et diversifiée. Elle y a aussi présenté ses pistes de réflexion pour offrir de nouvelles opportunités d’installation aux jeunes… possibles à la condition expresse que le politique prenne des décisions courageuses.

Nous en résumons l’essentiel dans la Carte Blanche publiée dans l’Echo, à découvrir ici 

 

NTF poursuit ses ambitions pour obtenir dans le futur un marché locatif plus fluide et plus équilibré entre les parties.