Flash Info 158 : « Apaisons la forêt »

Dernière mise à jour le 11 May. 2021

Sentiers-en-foret

Les Ministres Céline Tellier, en charge de l’Environnement et de la Forêt, et Valérie De Bue, en charge du Tourisme, ont lancé en avril dernier la charte « Apaisons la Forêt » pour un meilleur respect et une meilleure cohabitation entre usagers de la forêt. Il s’agit de la première étape de la Table ronde organisée par le SPWE ARNE et le Commissariat Général au Tourisme (CGT) avec les usagers, propriétaires et ayants droits pour améliorer la cohabitation et la fréquentation dans les espaces naturels.   

Depuis le début de la crise de la COVID-19, le nombre d’usagers de la forêt a littéralement explosé, menant parfois à certaines difficultés de cohabitation. La fonction dite « socio-récréative » est sans conteste en forte augmentation ces dernières années et nécessite aujourd’hui des actions à mener en concertation avec tous les acteurs concernés

La charte « Apaisons la Forêt » qui a été lancée est la première initiative résultant de cette large concertation. Elle invite les citoyens et usagers de la forêt à considérer les espaces naturels comme des lieux privilégiés pour recréer des liens avec la nature tout en adoptant des comportements respectueux de l’environnement. Elaborée par l’ensemble des acteurs, elle rappelle les règles de bonne conduite élémentaires, et par ailleurs bien souvent obligatoires, qui font l’objet de consensus entre usagers, propriétaires et ayants droit.

 

Pour NTF :

D’autres réflexions sont encore en cours, notamment au sein des Cabinets de Mesdames les Ministres, afin de limiter les impacts créés à la forêt par la fonction socio-récréative et on espère qu’elles pourront aboutir à des solutions pragmatiques telles que celles que NTF a proposées. En attendant une meilleure formalisation des affichages et balisages, la charte https://www.wallonie.be/sites/default/files/2021-04/charte_apaisons_la_foret_a4h_003.pdf peut éventuellement être imprimée et affichée à l’entrée de votre bois ou à un endroit visible et approprié. Vous pouvez également la proposer aux communes et aux agents du DNF, qui sont également demandeurs de comportements plus respectueux en forêt… Il est également envisageable de s’entendre ensemble, entre gestionnaires privés et publics, pour essayer de mieux réguler la circulation en forêt sur un plus grand territoire que juste chez soi…