Indemnités

Dernière mise à jour le 4 Jan. 2018

Les contraintes supplémentaires imposées par Natura 2000 aux territoires agricoles et forestiers ont un impact direct sur les revenus qu’ils génèrent. Ce coût va être partiellement compensé par deux types de dédommagements : les indemnités fiscales et les indemnités financières.

Les indemnités fiscales:

Celles-ci comprennent des exonérations pour les propriétaires de terres agricoles comme de forêts. Elles sont abordées dans le chapitre fiscalité en Natura 2000

Les indemnités financières:

Attention, le régime d’indemnités s’appliquant aux terres agricoles diffère de celui valable en forêt !

Bénéficiaires des indemnités financières:
  • pour les terres agricoles :
    • ce sont les gestionnaires agricoles qui bénéficient des indemnités.
    • les seuls propriétaires concernés sont ceux qui exploitent eux-mêmes leurs terres, et qui possèdent le statut d'agriculteur.
    • la perception des indemnités est liée au respect, pour l’ensemble de l’exploitation, des exigences de la conditionnalité
    • toutes les informations relatives au régime d’indemnité pour les terres agricoles en Natura 2000 sont disponibles chez Natagriwal
  • pour les forêts ce sont les propriétaires qui peuvent bénéficier des indemnités, sous certaines conditions : ils doivent:
    • d’abord disposer d'une superficie minimum (voir infra),
    • ensuite s’identifier,
    • puis introduire annuellement une déclaration de superficie forestière  qui doit être validée par l’administration (SPW, DGARNE, département des Aides) et bien sûr,
    • respecter les mesures générales et spécifiques à mettre en œuvre sur leur territoire. Des contrôles administratifs et de terrain sont pratiqués.

IMPORTANT: le gestionnaire est libre de demander les indemnités ou ne pas les demander. L'application des mesures Natura 2000 est cependant obligatoire pour tous. Ne pas demander d'indemnités ne dispense pas d'appliquer la règlementation !

 
Montant des indemnités forestières:

Le montant des indemnités forestières s’élève à 40€ par ha de forêt éligible pour les sites Natura 2000 avec un minimum de 2.5 ha de forêt éligible. Le montant minimum par dossier est de 100 €.

Depuis ce 1er janvier 2018, tous les sites ont fait l'objet d'un arrêté de Désignation, et tous peuvent dès lors bénéficier de l'indemnité de 40€/ha de forêt éligible. 

Pour en savoir plus :