Flash Info 155 : Pâques sera fait de promeneurs !

Dernière mise à jour le 28 Mar. 2021

L’annonce d’un semi-reconfinement ne laisse planer aucun doute sur le fait que notre forêt wallonne sera « the place to be » pour ceux qui auront décidé de ne pas se rendre à la côte belge.
 

Puisque c’est à peu près la seule chose que l’on peut encore faire en dehors de chez soi, les espaces publics en plein air et les espaces naturels seront encore très prisés par la population tout entière dès la semaine prochaine, étant donné que les congés pascals commenceront plus tôt avec la fermeture des écoles primaires.

Depuis un an, nos espaces ruraux connaissent une augmentation sans précédent de la fréquentation de promeneurs en tous genres : à pied, vélo, VTT, à cheval, carrioles, seul ou en groupe, de jour et de nuit, etc… Cette sur-fréquentation vient aggraver les problèmes qui existaient déjà, tels que la question des voiries ouvertes ou non au public, mais vient aussi créer de nouveaux problèmes : les conflits entre usagers (piétons versus VTT), la dégradation des espaces naturels protégés ou non, les incivilités et aussi… la violation des propriétés.

De nombreuses interpellations et questions parlementaires ont été formulées à l’encontre de la Ministre de la Forêt et de l’Environnement, Celine Tellier, et de la Ministre du Tourisme, Valérie de Bue, pour savoir que faire pour gérer ce « phénomène ». Des travaux et discussions sont en cours depuis plusieurs mois, au cours desquels NTF notamment a pu faire part de son expertise et de suggestions.

Quelles que soient les bonnes volontés, il est néanmoins fort probable que les initiatives du Gouvernement wallon ne suffiront pas à enrayer les problèmes qui auront lieu ces vacances de Pâques. Il faut non seulement travailler l’éducation des usagers mais aussi mettre en place une infrastructure plus visible d’accès au public. Cela ne se fera pas en un jour…

Dans notre prochain Ma terre Mes Bois qui vous parviendra mi-avril, nous vous avons préparé un dossier spécial « propriété privée et accès au public » de manière à revenir sur quelques bases juridiques, règles de vie en société et sur les revendications que nous soutenons depuis de nombreuses années.

En attendant, il nous semble important de redire sans aucune gêne une règle juridique très simple :

  • L’accès à la forêt pour le public est autorisé uniquement sur les chemins et sentiers ouverts au public, que ce soit en forêt privée ou publique.
  • Les chemins privés sont accessibles au public sauf si le propriétaire décide de mettre un panneau et/ou une barrière interdisant l’accès au public.
  • Les sentiers ne sont accessibles qu’aux piétons, à moins qu’un balisage autorise expressément d’autres usages.

Si les agents du DNF ne sont pas compétents en matière de propriété privée, ils le sont en revanche selon le Code Forestier pour protéger la forêt et disposent dès lors du pouvoir de constater et sanctionner les usages qui ne respectent pas le Code Forestier. Nous vous invitons dès lors, en cas de problème dans votre bois, de prendre contact avec le DNF de votre cantonnement. N’hésitez pas aussi à leur transmettre toutes informations d’actes ou de situations « anormales », car souvent, ils ne se limitent pas à votre propriété…

 

Informations pratiques:

www.wallonie.be/fr/demarches/circuler-en-foret-en-wallonie

Liste et coordonnées des agents du DNF par cantonnement