Flash Info 126: Interdiction d'accès en zones PPA : la Ministre de la forêt va-t-elle nous tendre la main ?

Dernière mise à jour le 17 Dec. 2019

PPA

Ce mardi 17 décembre, NTF et la Confédération du Bois ont été reçus par le Cabinet de la Ministre C. Tellier en charge de la Forêt, de l'Environnement, de la Nature, du Bien-Etre animal et de la Rénovation Rurale, afin d'avoir un premier échange sur la problématique de l'interdiction d'accéder au bois pour les activités sylvicoles.

Depuis la première interdiction décrétée en septembre 2018, la filière Forêt-Bois n'a eu de cesse d'interpeller le précédent Ministre sur les préjudices subis par le secteur et sur les conséquences désastreuses tant économiques qu'environnementales de l'abandon de la gestion forestière. Les élections régionales de mai dernier, et le délai pour mettre en place le nouveau Gouvernement et les Cabinets respectifs n'ont fait qu'amplifier le sentiment d'incompréhension, pour ne pas dire de désespoir, de tous ceux qui ne peuvent plus vivre de la forêt inaccessible depuis 15 mois...

Ce matin, nous avons pu relever avec le Cabinet Tellier le constat que les mesures de gestion de la PPA (notamment les clôtures) sont efficaces et que le nombre de cadavres positifs à la peste diminue fortement.

Nous avons expliqué, comme nous l'avons fait devant le Comité scientifique de l'AFSCA le mois dernier, que les activités sylvicoles doivent être dissociées les unes des autres, qu'elles n'entraînent pas forcément d'effarouchement des sangliers hors zone, que les travailleurs de la forêt sont des locaux, qu'ils sont formés en biosécurité et donc peuvent être un allié supplémentaire dans la lutte contre la peste ... Nous avons également parlé de la promesse du précédent Gouvernement d'attribuer 4 millions d'Euros aux préjudices de la Filière Forêt-Bois ...

 

Cet échange nous permet positivement de croire que:

  1. le prochain arrêté ministériel d'interdiction d'accès, qui devra théoriquement être pris à l'échéance de celui-ci, soit fin janvier, contiendra objectivement et davantage de nuances sur les dérogations d'accès,
  2. l'indemnisation des préjudices subis tant par les exploitants que par les propriétaires soit rendue effective ...

 Des rencontres sont donc prévues dans le courant du mois de janvier. NTF s'en réjouit !