Gestion privée des espaces naturels

Dernière mise à jour le 1 Mar. 2013

L’axe principal de la politique de NTF est de convaincre l’opinion publique et donc les décideurs que la gestion privée des milieux naturels est aussi efficace, plus souple et moins coûteuse qu’une gestion basée sur un encadrement scientifique et administratif important.

NTF est encore loin d’avoir atteint ce but. Cette mission se heurte en effet à des intérêts divergents et à des oppositions farouches :

Rappelons que le nouveau code forestier a prévu d’enlever aux communes toute autonomie de décision en matière de vente des forêts puisque cette démarche est soumise à l’autorisation explicite du gouvernement.

NTF lutte contre cette suspicion portant sur les présumées dégradations qui découleraient d’une gestion privée des forêts et susceptible de remettre en cause la légitimité de celle-ci. Il n’est cependant pas interdit de se remettre en question et d’envisager des adaptations éventuelles de pratiques de gestion.

Il est surtout important de communiquer sur les succès de la gestion privée, car ils sont nombreux.
NTF soutient pleinement les efforts conséquents qu’a entrepris la Société Royale Forestière de Belgique à ce sujet et en particulier l’initiative Forest Friends.